Hypnose dentaire

Aujourd'hui mieux acceptée dans la communauté médicale, cette technique de relaxation et d'analgésie s'avère particulièrement appréciable dans la gestion de la douleur.

Chez le dentiste, l'hypnose est de plus en plus utilisée pour soulager, ou pour détourner l'attention de la douleur .

«L'hypnose est un état de fonctionnement psychologique par lequel un patient, en relation avec un praticien, fait l'expérience d'un champ de conscience élargi»

En d'autres termes, une personne hypnotisée se trouve dans un état où sa conscience se dissocie partiellement de la réalité. Nous en faisons tous l'expérience de manière naturelle lorsque, sur un trajet familier, nous n'avons pas de souvenir clair de nos actions des quelques dizaines de secondes précédentes. Ai-je bien fermé ma porte à clef? Est-ce que le dernier feu était vert? Cet état de conscience est proche de l'état d'hypnose utilisé pour la gestion de la douleur.

Au cabinet dentaire, l'hypnose peut remplir plusieurs tâches: elle peut venir renforcer une anesthésie locale, ou la remplacer pour les personnes souffrant d'allergies aux produits anesthésiants. Elle peut aussi soulager l'anxiété des patients phobiques de la roulette, pour qui le stress amplifie la sensation douloureuse. Enfin, un accompagnement hypnotique peut aider à réduire la prise de médicament après les interventions.

La plupart des gens y sont sensibles, du moment qu'ils y mettent un peu de volonté.» Plusieurs techniques existent, certaines très simples comme l'utilisation d'une voix douce et monocorde. D'autres sont plus élaborées: des suggestions directes d'analgésie - en générant l'idée de froid ou d'engourdissement -, de distanciation de lieu géographique et temporel - en incitant le patient à s'imaginer dans un endroit familier et apaisant -, ou encore de distraction par la confusion, la surprise ou la saturation d'informations.

L'hypnose s'étend aussi hors du fauteuil de dentiste.

Dès son arrivée, le patient peut être mis dans des conditions favorables pour atténuer son anxiété. Les assistantes dentaires peuvent aussi être formées à la communication hypnotique, car un travail dès la prise de rendez-vous est bénéfique. Pour certains patients très anxieux, il est même possible de réaliser une séance d'hypnose préliminaire.

L'apport de preuves scientifiques de l'influence de l'hypnose sur des zones du cerveau liées à la gestion de la douleur, notamment sur celles liées à l'action des composés morphiniques, joue en sa faveur.

L'hypnose peut avoir un tel effet apaisant que parfois, lorsque les patients retournent chez leur dentiste, ils finissent par éprouver une sensation de bien-être une fois assis dans le fauteuil!

Article rédigé par le praticien le 19/02/2016

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr